L'event a été lancé ici

Partagez|

Le Peuple (4/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Le Peuple (4/4) Ven 5 Juin - 2:37

Le Peuple
like real people do
pris / réservé / disponible


Histoire
Qu'ils soient récemment arrivés à Abalessa ou présents depuis les débuts du camp de Mauritanie, ils sont la main d’œuvre de la Cité. Ils vivent à l'intérieur des remparts et peuvent se déplacer dans toutes les terres d'Abalessa, et c'est aussi eux qui permettent à la Cité de fonctionner correctement.

Intrigue en cours
De nombreuses rumeurs courent en ville, et c'est par le Peuple qu'elles se propagent le plus rapidement. Mais les tensions sont aussi plus évidentes entre les Fils de Gaïa et les Fordistes depuis la mort de la Troisième Antinea.

Membres
Tarek Al-Misri: Second de l'Antinea et Régent d'Abalessa Jake Gyllenhaal
Lysa West: Couturière Gugu Mbatha–Raw
Issa Tewelde: Commis Luke Youngblood
Sajid Ahardane: Employé des Greniers Elyes Gabel

Les avatars sont négociables, pensez néanmoins à consulter le staff.


Dernière édition par Abalessa le Mar 30 Juin - 19:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://abalessa.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Peuple (4/4) Ven 5 Juin - 2:37


@InkFingers
Tarek Al-Misri
feat. Jake Gyllenhaal

Pris/Réservé/Disponible

Je suis né le 17/09/2011 au CAIRE, ce qui me fait donc 33 ANS. Je vis dans GIZEH, je suis CÉLIBATAIRE, je suis MUSULMAN et je m'intéresse aux idées des NEUTRES. À Abalessa je suis SECOND DE L'ANTINEA et on me connait aussi en tant que EX-FIANCÉ D'ADIBA KHALOUANI  ET RÉGENT D'ABALESSA. Je parle ARABE, NOTIONS d'ANGLAIS.
Informations
Fils cadet d'une famille très pauvre du Caire, il a principalement grandi dans les rues de sa ville natale. Lors du Changement, il part avec sa famille en direction de l'Ouest et de la Lybie.
Ils se joignent à une tribu de bédouins dans la Dépression de Qattara et les suivent à travers le désert jusqu'à Faya-Largeau au Tchad où il s'installe avec sa famille en 2028. Ils y restent jusqu'en 2032 où l'éruption d'un volcan jusque là endormi ravage la ville. Ses parents meurent durant la catastrophe et il part avec ses frères et sœurs en direction du Niger.
Il arrive quelques mois plus tard à Bilma et s'y installe. Il travaille alors pour des marchands, et commence à voyager à travers le désert nigérien, remontant parfois jusqu'aux limites de l'Algérie. Il finit par entendre parler de la ville de Tamanrasset, complètement coupée du monde et prospérant au milieu des troubles du Nouveau Monde.
Une épidémie frappe la ville à la fin de l'année 2037 et il décide de partir une nouvelle fois après que la maladie ait emporté trois de ses frères et sœurs. Le reste de la famille Al-Misri prend alors la direction du nord et de Tamanrasset avec d'autres voyageurs, espérant cette fois pouvoir s'établir durablement à cet endroit.
Il entre dans la milice qu'ont mis en place les Touaregs, et fait partie des émissaires envoyés à la rencontre de la large tribu qui arrive aux abords de la ville en 2041. C'est là qu'il rencontre Adiba Khalouani, récemment élue Antinea, et tombe amoureux d'elle.
Il la suit à Abalessa en laissant sa famille en sécurité avec les Touaregs et devient son Second. Ils officialisent leur union en 2044 par des fiançailles et planifient le mariage pour le milieu du troisième trimestre 2045.
Il a été le plus touché par la mort de l'Antinea et a juré de trouver le coupable, même s'il a déjà une petite idée. Son caractère a beaucoup changé depuis l'annonce officielle mais il semble tenir assez le coup pour diriger la ville en attendant l'élection.
Charismatique - Franc - Juste - Humble - Impliqué

Méfiant - Bagarreur - Impulsif - Cassant - Familier

Safia Khalouani - L'entente : Elle est celle avec qui il a eu le moins de problèmes lorsqu'il a rencontré la famille Khalouani, pour se révéler être une alliée sur certains sujets difficile. Avec les derniers événements, il s'est un peu plus rapprochée d'elle pour l'aider à trouver le coupable et obtenir leur vengeance. Même si la ressemblance entre sa fiancée et sa jumelle est parfois un peu trop troublante.
Diyaa Khalouani - Le doute : Rencontrée d'abord lors de l'entrevue des groupes d'émissaires, il a bien remarqué qu'elle n'était pas pour son entrée dans la famille puis au Conseil. Malgré leurs divergences sur certains sujets, ils arrivaient à travailler ensemble jusqu'à la mort de l'Antinea. Des sœurs Khalouani, Diyaa est celle qui a l'air le moins touchée par la mort de son aînée, moins intéressée par la découverte de son assassin, et il se demande ce que ça cache.
Zayn Khalouani - Le colosse : Il s'est toujours méfié de l'homme et ce sentiment n'a pas changé au fil des années. À cause de sa relation avec les sœurs Khalouani, de son caractère, ou d'autre chose qu'il ne serait pas capable de nommer, Zayn est en tout cas l'un des rares en ville qu'il évite, et avec qui il essaie de rester mesuré le plus longtemps possible, conscient que le moindre geste ou mot peut déclencher un affrontement dont il n'est pas sûr de sortir vainqueur.
Matthew Lindell - Le coupable : Il s'est toujours méfié de lui, surtout avec l'alliance entre les Khalouani et les Lindell, mais avec la mort de l'Antinea ça ne fait plus aucun doute: le Commandant des Armées s'est débrouillé pour faire assassiner sa fiancée, pour ensuite essayer de mettre sa fille sur le trône. Il essaie de rassembler les preuves mais a  aussi de plus en plus de mal à ne pas l'accuser publiquement, pour que justice soit faite.
Samra Jihan - Le non-dit :  Il l'a rencontrée dans le sud de l’Algérie, alors que la jeune femme faisait elle-aussi route avec un clan Touareg et l’a tout de suite appréciée. Il ne la reverra ensuite qu’à Abalessa… changée, refusant de parler de son passé et que lui en parle, arborant un visage faussement enjoué qui ne lui convient pas. Il veut qu’elle assume son passé, en la provoquant régulièrement. Mais pour l’heure il garde son secret et comprend pourquoi elle est une fordiste convaincue même s'il n'aime pas ses convictions.
Sajid Ahardane - Le vendeur : Il ne se souvient plus vraiment comment il a entendu parler du commerce secret qui avait lieu aux Greniers, mais pas de Sajid qu'il avait déjà croisé quelques fois avant. Il est devenu un client très régulier depuis la mort de l'Antinea, la drogue l'aidant à endormir ses envies de vengeance. Hélas cela dure de moins en moins longtemps et il consomme de plus en plus, dépensant une partie conséquente de son argent auprès du jeune homme.



Dernière édition par Abalessa le Dim 5 Juil - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://abalessa.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Peuple (4/4) Ven 5 Juin - 2:38


@InkFingers
Lysa West
feat. Gugu Mbatha–Raw

Pris/Réservé/Disponible

Je suis née le 03/12/2016 à ABIDJAN, ce qui me fait donc 28 ANS. Je vis dans CHICHEN ITZA, je suis MARIÉE, je suis {RELIGION LIBRE} et je m'intéresse aux idées des {OPINIONS LIBRES}. À Abalessa je suis COUTURIÈRE et on me connaît aussi en tant que LA LUCIOLE. Je parle ANGLAIS, FRANÇAIS, ÉBRIÉ, DIOULA, ARABE, NOTIONS D'ESPAGNOL.
Informations
Fille d'une diplomate ivoirienne et d'un ambassadeur américain, elle a passé son enfance entre les deux pays jusqu'au Changement. L'avion à destination d'Abidjan dans lequel elle se trouve avec ses parents est détourné vers la Mauritanie et ils rejoignent le camp de réfugiés.
Sa mère meurt de maladie peu avant le Premier Exode, son père de la même maladie quelques semaines après le départ du camp, et elle doit très vite apprendre à se débrouiller seule. Elle se joint à un groupe d'adolescents et fait la route avec eux, apprenant tout ce qu'elle peut, jusqu'à l'oasis où le camp s'installe en 2029.
Elle entre rapidement en apprentissage auprès d'une couturière qui lui apprend le métier, et commence à écouter ce que les clients confient avec un peu plus d'attention.
Sa patronne meurt durant le Second Exode et elle reprend avec brio son commerce, ses clients, et les informations qu'elle collecte sur tous le camp l'air de rien. Elle commence même à en divulguer certaines pour servir ses intérêts, se servant de l'alias qu'elle s'est créé pour ça: La Luciole.
Une fois installée à Abalessa, elle a étendu ses activités et est devenue connue pour ses talents de couturière et d'informatrice, tout en servant de relai ou de source aux rumeurs qui courent en ville et autour.
Observatrice - Dégourdie - Avenante - Discrète - Très bonne menteuse

Dure - Hypocrite - Opportuniste - Versatile - Fataliste

Diyaa Khalouani - La garantie : La jeune femme a été l'une de ses premières clientes alors qu'elle n'était qu'une apprentie. Se liant à elle, c'est grâce à son aide qu'elle commence à étendre son réseau et lui en fait bénéficier. Leur partenariat est très efficace et lui rapporte beaucoup, autant financièrement qu'en influence sur les Terres d'Abalessa, mais si le vent tourne ou que la jeune femme essaie de la doubler, elle a de quoi la faire tomber, comme tous les autres.
Joann Dowd - La source : Elle a toujours trouvé Joann très utile pour obtenir certains secrets difficiles d'accès le reste du temps, assez pour en faire une informatrice régulière et bien rémunérée. Néanmoins certaines ambitions de la jeune femme pourraient changer la donne et elle n'hésitera pas à rompre tout accord entre elles si jamais elle se révélait gênante. Voire la faire taire si nécessaire.
Savina Hasan - Les secrets : Il ne lui a pas fallu longtemps avant de comprendre l'étendue des talents de la jeune réfugiée et l'avantage que cela pourrait lui apporter. Contre des noms, et quelques détails si possible, elle oriente vers elle certaines patientes dans le besoin. Elle lui a d'ailleurs donné celui d'une certaine prostituée, pour être sûre qu'aucune information importante ne lui échappe de ce côté.



Dernière édition par Abalessa le Sam 6 Juin - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://abalessa.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Peuple (4/4) Ven 5 Juin - 2:39


@InkFingers
Issa Tewelde
feat. Luke Youngblood

Pris/Réservé/Disponible

Je suis né le 19/01/2026 au CAMP DE MAURITANIE, ce qui me fait donc 19 ANS. Je vis dans CHICHEN ITZA, je suis CÉLIBATAIRE, je suis {RELIGION LIBRE} et je m'intéresse aux idées des NEUTRE. À Abalessa je suis COMMIS et on me connaît aussi en tant que PREMIER NÉ. Je parle ANGLAIS, FRANÇAIS, ARABE, ESPAGNOL, PEUL, NOTIONS DE TAMAZIGHT.
Informations
Premier enfant né après le Changement au camp de Mauritanie, il n'a jamais connu ses parents: son père a succombé à de graves blessures quelques jours avant sa naissance et sa mère meurt en accouchant. Il est confié à une famille ayant déjà des enfants et est élevé par eux jusqu'aux inondations de 2035.
Sa famille adoptive disparait dans un effondrement et il se débrouille pour échapper à un placement dans une nouvelle famille, vivant avec divers petits groupes qui se forment au cours du Second Exode.
En 2039, il rencontre un groupe qui lui propose de se joindre à eux sur la route du sud, plutôt que de suivre le reste du camp vers l'est. Il accepte et passe quelques mois avec eux, avant de réaliser qu'il préférait être avec le camp. Il quitte le groupe et retrouve sa tribu d'origine, qu'il ne lâche plus jusqu'à Abalessa.
Lors de l'installation dans la cité, il entre au service d'un artisan en tant que commis, transportant matériaux et marchandises pour lui. Il est donc courant de le voir dans les rues d'Abalessa, surtout dans Angkor Wat et Gizeh, bien qu'il habite juste au dessus de l'atelier de son patron.
Il ne s'intéresse pas du tout à la politique et préfère profiter de la vie sans trop se soucier du lendemain. Il a été touché par la mort de l'Antinea comme le reste de la population.
Curieux - Malin - Débrouillard - Enjoué - Sincère

Bavard - Impulsif - Dragueur - Susceptible - Maladroit

Leandro Alcaser - La pause : Comme le reste du peuple il connaissait Leandro de nom grâce à sa place dans la hiérarchie du camp, mais ce n'est qu'en commençant à travailler qu'il a pu connaître et apprécier l'homme, passant beaucoup de temps aux entrepôts pour son patron. Il lui arrive de s'arrêter discuter quelques heures en journée dans la Cité, et de lui boire quelques verres avec lui à New Vegas quand l'occasion se présente.
Christian d'Auriac - Le discours : Il essaie de le convaincre de rejoindre les Fordistes depuis l'installation à Abalessa, mais rien n'y fait, il n'a juste pas envie. Dernièrement Christian semble s'être un peu calmé avec ses tentatives de conversion mais il sent qu'avec les élections le même manège va recommencer et ça ne l'enchante pas. Il pourrait apprécier le prêtre s'il n'était pas aussi insistant.
Maëlis Tayten - Le sourire : Au début de l'année il avait été envoyé trouver des poteries au camp des Réfugiés pour son patron et l'a rencontrée sur le marché. Tombé sous le charme, il est resté discuter quelques heures avec elle en oubliant son travail et est revenu les jours suivants pour finalement lui faire des avances, qu'elle a refusé en riant. Elle lui a dit ne pas avoir le temps pour le moment mais ça ne l'empêche pas d'essayer régulièrement en espérant qu'elle change d'avis.

Revenir en haut Aller en bas
http://abalessa.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Peuple (4/4) Mar 30 Juin - 19:36


@InkFingers
Sajid Ahardane
feat. Elyes Gabel

Pris/Réservé/Disponible

Je suis né le 05/02/2018 à ISSAGUEN, ce qui me fait donc 27 ANS. Je vis dans ANGKOR WAT, je suis CÉLIBATAIRE, je suis MUSULMAN et je m'intéresse aux idées des NEUTRES. À Abalessa je suis EMPLOYÉ DES GRENIERS. Je parle ARABE, TAMAZIGHT, HASSANYA, FRANÇAIS, NOTIONS D'ESPAGNOL.
Informations
Il est né et a toujours vécu à Issaguen, une petite ville pauvre du Rif marocain. Issu d’une famille dans laquelle il y a eu trop de fausses couches et de morts infantiles pour compter le nombre de frères et sœurs qu’il a, Sajid a très vite appris à ne compter que sur lui-même, à se débrouiller et à prendre les choses toujours du bon côté. Peu cultivé, n’ayant pas vraiment accès à l’éducation, il imite très vite son père et travaille dans les champs de cannabis, seule économie réelle du village.
Au départ – et pendant longtemps – le changement climatique ne les atteint pas, ou seulement modérément. Bien sûr, il entend parler de ce qui se passe, mais au final, ça ne change pas grand-chose à la vie des Ahardane. Ils s’adaptent à la disparition de l’électricité, à la pluie, parfois plus abondante que de coutume. Mais la situation géographique les protège dans un premier temps. En revanche, ils sont témoins des migrations, notamment depuis l’Espagne et il décide de leur venir en aide.
Malgré quelques aléas, la cohabitation se passe bien, jusqu’en 2035 où cette fois le pays est touché de plein fouet. Déluge, tempête, coulées de boue, c’est le chaos et surtout, les réfugiés cèdent à la panique. Des scènes de violence rares ébranlent Sajid, obligé de tuer pour se défendre. Dans la cohue, il comprend que la fuite est la seule solution. Il emporte quelques pousses de cannabis, des graines, une partie de la récolte et des vêtements et il quitte le village.
Il trouve refuge dans l’atlas saharien, quasi seul pendant 3 ans, croisant parfois quelques survivants qui, comme lui, espéraient la fin de l’hiver volcanique. Il survit en troquant son cannabis contre de la nourriture, même s’il perd un peu de la drogue qui l’aide à supporter la solitude.
Dès que le temps est plus clément il reprend sa route vers Alger, mais une caravane de voyageurs lui indique qu’il n’y a plus rien à espérer par là. Direction donc le sud. Avec la caravane, il voyage sans grande difficulté, arrivant toujours à négocier les passages. Le camp s’établit quelques années dans le plateau de Tademaït, où Sajid reprend la culture du cannabis. Les récits des voyageurs traversant le plateau évoquent une caravane conséquente marchant vers le Hoggar. Il n’y prête pas attention, jusqu’à une attaque de survivants peu humains. Son errance le conduit à croiser cette fameuse caravane, et il va être là à la naissance de la cité d’Abalessa. Il devient employé dans les greniers, soucieux de bien faire, et bien incapable d’être dans la milice, n’étant vraiment pas versé ni doué pour le combat, mais ayant un peu de mal avec ce système politique. Ayant un grand besoin de gagner des quartz, jalousant l’aisance de certains, il a repris depuis quelques mois un trafic de cannabis, se servant des greniers comme plaque tournante. Nul ne sait où il cultive ses plantes.
Enjoué - Débrouillard - Humain - Sociable - Bon vivant

Orgueilleux - Inconstant - Inconscient - Immature - Envieux

Dewei Huang - Le patron : Le patriarche n’a pas hésité à donner sa chance au jeune homme et à l’employer dans les greniers. Jusqu’à présent, il n’a jamais eu à s’en plaindre et il aime l’indépendance du jeune homme à qui il n’a pas besoin de faire la conversation ou d’expliquer plusieurs fois le travail. Sauf que depuis quelques temps, il a compris le manège de Sajid. Étonnamment, au lieu de renvoyer et de châtier le jeune homme, Dewei a accepté qu’il cultive du cannabis dans son propre jardin.
Tarek Al-Misri - Le client : Rencontré lors de l'installation à Abalessa, ils n'ont jamais été très proches, de simples connaissances qui se croisaient en ville ou à la mosquée. Ça a changé lors de la mort de l'Antinea puisque le nouveau Régent est devenu son meilleur client, en plus d'être le plus régulier, au point que Sajid commence à s'inquiéter de l'avenir de la Cité.
Savina Hasan - La furie : Quand il a vu la réfugiée, ça n’a fait aucun doute dans son esprit, il devait la séduire. Après tout, il est un homme, et Savina est une très, très belle femme avec du caractère. Trop, en réalité. Alors qu’il pensait arriver à ses fins, un coup dans l’entrejambe lui a clairement fait comprendre que non, la demoiselle ne céderait pas, ce qu’il a particulièrement mal pris. Depuis, dès qu’ils se croisent, les noms d’oiseaux fusent.

Revenir en haut Aller en bas
http://abalessa.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Peuple (4/4)

Revenir en haut Aller en bas
Le Peuple (4/4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Par Mario Barthelot la victoire du peuple
» Quel peuple terrien pour arda?
» Les drúedain et le peuple de Haleth
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abalessa :: Bureau d'État Civil :: Recensement :: Registres :: Postes Vacants-